La main

Et si ta main prenait la mienne. 

Si elle la touchait juste, 

l'effleurait, 

comme le vent de septembre effleure la plume effrontée.

Pourrais-je alors m'y accrocher ? 

Je pense être dans cette chute infinie incompréhensible.

J'entends les hurlements, les plaintes et les appels au secours.

 

Je suis incapable de m'arrêter.

Le vent me fouette le visage, la vitesse m'étourdit et m'aveugle

alors que je rêve de libellules dont je pourrais entendre le bruit des ailes.

 

J'ouvre les yeux sur ce monde grisonnant.

La pluie agressive me fait succomber sous le poids de ses chaines d'argent

et le couvercle du ciel crie au monde la rage des jours monotones.  

La Fleur

Je m'ouvre quand le soleil daigne m'accorder ses rayons lumineux qui me rassasient, Quand la clarté et la fraîcheur de l'eau m'abreuvent

Et quand l'air me caresse et m'apporte les ressources nécessaires à la vie.

 

Je suis écrasé par la vulgarité des hommes.

 

 

Pour découvrir ma beauté, il faut la patience des saisons

Et mes bourgeons se transforment en arcs scintillants ou en rêves inachevés.
La couleur pourpre de l'amour,

Le bleuté de la mélancolie,

Le jaune de l'espoir, 

Et le blanc de la pureté.

Que la terre m'accueille, et me laisse mourir avec simplicité.

 

 

Oh ! Moi qui ne comprends pas grand chose,

Jamais je ne serais aussi belle qu'en cet instant.

Ma douceur est fragile

Et mon charme inoubliable dessine les courbes

Laissant place aux odeurs de songes

Et pousse les êtres

 

A m'arracher à la vie.  

Les papillons

Les papillons d'argent se posent sur ma main. 
C'est alors que le cœur bourdonne d'anciennes pensées, d'antiques moments, inoubliables de ces rayons de bonheur ancrés dans chaque goutte de rosée perlante de nos yeux florissants. 

Une histoire sur le temps, resplendissant de l'aurore blottie au creux d'un esprit passionné. 

Le clair de lune rejoint l'horizon serein. 

Le sel qui enflammait une bouche ne pouvant tout conter, a sombré dans la proximité d'une étreinte ambrée qui assèche les perles du regard. 

Un regard qui effleure les délices sucrés.